Mediterranean Gardening France

FAQ

June /Juin 2021
A visit to Valsaintes Abbey / Visite de l’Abbaye de Valsaintes

Climbing roses on the abbey wall / Rosiers grimpants sur le mur de l’abbaye

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

Situated on a historical and antique site, on a rocky sandstone promontory consecrated in Celtic times to the sun god Bélénos, the abbey of Notre Dame de Valsaintes, or Boulinette, is an old Cistercian abbey founded around 1180 in this Vallis Sancta (sacred valley) by the monks of Sylvacane.  A new abbey was built in 1672, with monks living and working there until the French Revolution when the site was abandoned, the buildings allowed to deteriorate and the property was used as a farm and stables.

Située sur un site historique et ancien, sur un promontoire rocheux de grès consacré à l’époque celtique au dieu du soleil Bélénos, l’abbaye de Notre Dame de Valsaintes, ou Boulinette, est une ancienne abbaye cistercienne fondée aux environs de 1180 dans cette Vallis Sancta (vallée sacrée) par les moines de Sylvacane. Une nouvelle abbaye fut fondée en 1672 par des moines y habitant et y travaillant jusqu’à la Révolution française. Le site fut alors abandonné, les bâtiments se détériorèrent et la propriété servit de ferme équipée d’écuries.

Since 1996, the 8 hectare site has gradually been restored and an ecological garden created by Jean-Yves Meignen, co-founder and associate of the Abbaye de Valsaintes project. The garden is now listed as a ‘Jardin Remarquable’.

Depuis 1996, les 8 hectares du site furent petit à petit restaurés et un jardin écologique fut créé par Jean-Yves Meignen, co-fondateur et associé du projet de l’Abbaye de Valsaintes. Le jardin est maintenant classé comme ‘Jardin Remarquable’.

The rose garden

We were welcomed by one of the gardeners, Nance, who led us through the ‘voie des roses’, established 15 years ago, and which contains hundreds of varieties of roses. The garden is cultivated in a natural way, using local lavender and straw for mulching, and encouraging a range of garden insects. To create diversification and balance in the garden, wild flowers are allowed to grow amongst the rose beds. Moreover, wild species from around the world and also a selection of seedlings from natural crosses have allowed the modern roses to evolve.

La roseraie

Nous avons été accueillis par un des jardiniers, Nance, qui nous guida à travers la « voie des roses », établie il y a 15 ans, et qui propose des centaines de variétés de roses. Le jardin est entretenu de façon naturelle, en utilisant de la lavande et de la paille pour mulcher, et en accueillant beaucoup d’insectes. Pour diversifier et équilibrer le jardin, on laisse les fleurs sauvages s’immiscer parmi les roses. De plus, des espèces sauvages du monde entier et une sélection d’hybrides naturels ont permis aux rosiers modernes d’évoluer.

La voie des roses

Among the species of wild roses, five grow naturally in France: Rosa gallica (the first perfumed rose in France), Rosa canina, Rosa pimpinellifolia, Rosa sempervirens, and Rosa glauca. Their common characteristics are a five-petal corolla and flower colours from white to dark pink. Some are trees or shrubs, others are climbers.

Parmi les espèces de rosiers sauvages, cinq poussent naturellement en France : Rosa gallica (la première rose parfumée de France), Rosa canina, Rosa pimpinellifolia, Rosa sempervirens, et Rosa glauca. Leurs caractères communs sont : une corolle à cinq pétales et des fleurs allant du blanc au rose foncé. Certains sont des arbres ou des arbustes, d’autres sont grimpants.

Rosa canina
Rosa ‘Cecile Brunner’
Rosa ‘Sourire d’orchidée’

Nance pointed out an unusually shaped 300 year old oak tree (Quercus pubescens) that protrudes out of a rock. Its origin coincides with the departure of the monks at the time of the French Revolution. Quercus pubescens is a marcescent tree, meaning that the leaves are retained on the tree all winter, only dropping in spring to leave space for the buds growing into new shoots. In 2001 this tree received the label ‘arbre remarquable’ by the Ministry of Culture.

Nance nous fit remarquer un vieux chêne de 300 ans au port singulier qui sort d’un rocher. Son origine coïncide avec le départ des moines lors de la Révolution française. Quercus pubescens est un arbre marcescent, dont les feuilles fanées restent sur l’arbre tout l’hiver et tombent au printemps pour laisser place aux bourgeons des nouvelles pousses. En 2021, cet arbre reçut le label « arbre remarquable » par le Ministère de la Culture.

Our attention was also drawn to round and oval rocks that look like large eggs, also known as ‘boulinettes’, which gave rise to the site being used for fertility rituals.

Notre attention fut également attirée par des rochers de forme arrondie ou ovale, ressemblant à de gros œufs, connus sous le nom de « boulinette », ce qui explique l’utilisation du site à des fins de rituels de fertilité.

The special Quercus pubescens / Le fameux Quercus pubescens
Une boulinette

The dry garden

Le jardin sec

This garden, which contains around 150 species and varieties, was planted ten years ago, in the autumn, on an arid hillside. Plants include varieties of cistus, phlomis, achillea, artemisia, helichrysum, santolina and thyme. There is no watering in the dry garden, which is adapted to withstand drought and cold conditions. There are plans to expand this garden further.

Ce jardin qui contient environ 150 espèces et variétés, fut planté il y a 10 ans, à l’automne, sur une colline aride. Il contient des variétés de cistes, phlomis, achillées, armoises, helichryses, santolines et thyms. Le jardin sec n’est jamais arrosé, car il est adapté à la sécheresse et au froid. Il est prévu de l’agrandir dans le futur.

Cistus ladanifer
Achillea ‘Moonshine’
Artemisia abrotanum

Visit to the abbey church and Gregorian chants

Jean-Louis Moine, the Valsaintes soloist, welcomed us to the abbey church. The small intimate church is the only building on site that had not been destroyed, although after the French Revolution it was sold and used by subsequent owners as stables.

Visite de la chapelle et chants grégoriens

Jean-Louis Moine, le soliste de Valsaintes, nous a accueilli dans la chapelle. Cette petite église intimiste est le seul bâtiment du site à n’avoir pas été détruit, bien qu’après la Révolution française il fut vendu et utilisé en tant qu’étables par les propriétaires suivants.

In 1996 it was bought and renovated by ATHRE, (Art, Tradition, Histoire, Recherche, Environnement) an association created to restore the church and the gardens. The church is lit by modern stained-glass windows, representing Earth, Air, Fire and Water, evoking the pagan origin of the site. It was constructed on an axis to allow it to benefit from the low sun at the Winter Solstice. On this day the sun shines directly through the entrance opening, lighting the altar inside.

En 1996, il fut acheté et rénové par l’ATHRE (Art, Tradition, Histoire, Recherche, Environnement), association créée pour restaurer la chapelle et les jardins. L’église est éclairée par des vitraux modernes représentant la terre, l’air, le feu et l’eau, évoquant l’origine païenne du site. Elle fut construite sur un certain axe lui permettant de bénéficier du soleil au plus bas au solstice d’hiver.  Ce jour-là, la lueur du soleil passe directement par la porte d’entrée éclairant ainsi l’autel à l’intérieur.

The history of Gregorian chants is complex. Their origins remain uncertain but were probably pagan and they were later taken over by the Catholic church, mainly to accompany liturgical texts, and named after Pope Gregorius.

L’histoire des chants grégoriens est complexe.  Leur origine reste incertaine mais est probablement païenne. Ils furent repris plus tard par l’Eglise catholique, surtout en accompagnement de textes liturgiques et nommés d’après le pape Grégoire.

To finish our morning programme, Jean-Louis Moine gave us a private concert of Gregorian chants, positioning himself in different locations in the church in order to accentuate its exceptional acoustics.

Pour finir notre programme matinal, Jean-Louis Moine nous donna un concert privé de chants grégoriens, se déplaçant à des endroits différents de la chapelle afin de souligner son acoustique exceptionnelle.

Then we enjoyed lunch in the onsite restaurant, which featured dishes using produce from the garden.

Puis, nous profitâmes du restaurant sur place, qui nous proposa des plats à base de produits du jardin.

Velouté glacé de courgettes, chèvre frais, olives kalamata, foccacia
Oeuf parfait bio, purée de petits pois, févettes du jardin et artichauts

A talk about the use of essential oils in the garden

In the afternoon, we met Jean-Yves Meignen in the vegetable garden. He started by telling us something of his professional life which included working in plant nurseries before creating the garden at Valsaintes.

Une conférence sur l’utilisation des huiles essentielles au jardin

Dans l’après-midi, nous rejoignîmes Jean-Yves Meignen au potager. Pour commencer, il nous a raconté un peu son parcours, il a travaillé dans des pépinières avant de venir et créer le jardin de Valsaintes.

The vegetable garden / Le potager
A goat forages in the compost area / Une chèvre grignote dans le compost

As he had considerable experience of growing roses, he started off by planting those. This was a difficult task given that the garden is close to the rock-bed, consequently the soil is very shallow. His main approach was to work with humus in order to create soil in layers (known as permaculture) (e.g. using the waste from lavender distillation provided by a distillery close to Simiane-la-Rotonde). A complementary approach is to grow a diverse range of plants in order to ward off disease and pests. This means that some ‘weeds’ are left in the beds although they are removed when necessary, especially to avoid overcrowding.

Comme il avait de l’expérience avec des rosiers, il a commencé à planter des rosiers. Une tâche difficile étant donné que le jardin se trouve à fleur de rocher, donc avec très peu de terre. L’approche était donc de travailler avec de l’humus pour créer un apport de terre par couches de permaculture, par exemple le substrat de déchets de lavande, d’une distillerie proche à Simiane-la-Rotonde. L’autre approche était aussi de diversifier les cultures pour diminuer maladies et ravageurs. A cette fin on laisse aussi un minimum de mauvaises herbes (on nettoie quand même quand il est nécessaire et pour aérer).

Jean-Yves Meignen explains how to care for plants using essential oils / Jean-Yves Meignen explique

The main thrust of Mr Meignen’s talk was to explain to us how to use essential oils to care for plants in the garden. An account of his experiments and his conclusions is in the ‘Gardening Articles’ section.

Le point principal dont M Meignen voulait nous entretenir était comment soigner les plantes par les huiles essentielles. Un compte rendu de ses expériences et de ses conclusions se trouve dans la section ‘Articles sur le Jardinage’.

The day finished with a visit to the well-stocked nursery and shop. Thank you to Frances Horne for organising such an interesting day.

La journée s’est terminée par une visite à la pépinière et à la boutique, tous les deux bien approvisionnées. Merci à Frances Horne d’avoir organisé une journée bien intéressante.


Text: Hedwige Lauwaert and Romarin Girardot

Photos: Hedwige Lauwaert and Christine Daniels

Translations: Chantal Guiraud and Frances Horne