Mediterranean Gardening France

FAQ

June / juin 2016 – The Annual General Meeting
L’Assemblée Générale 2016, Hérault

The AGM and three days of garden visits around Montpellier. Click on the tabs to see the reports.

Notre AG et trois jours de visites autour de Montpellier. Cliquez sur les onglets pour voir les comptes-rendus.

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

Chantal and André’s city garden

The gates to Chantal and Andre’s garden give no indication of what treasures lie behind – unless you have read the diaries, of course! I had been asked to give a view of the garden from my perspective and so my particular interest was how different can the planting be in a garden on the Mediterranean coast to my garden in the west of the Aveyron, three hours’ drive north-west. I have tried not to include plants shown in previous reports though some were impossible to resist! I have also concentrated on those flowers and shrubs in flower at the time of the visit (22 June) but the positioning of the shrubs by Chantal made the most of the contrast in colour and shape of foliage.

The garden surrounds most of the house and within a relatively small area Chantal has managed to include a Mediterranean area, a tropical area, an experimental area, a potager and several other beds. The purpose of some of the original planting was, in part, to screen either cars or neighbouring buildings and because the garden is walled there has been plenty of opportunity to (very successfully) use climbers and small trees which, in addition to screening, give height and provide valuable shaded areas for sitting.

The entrance is via the potager

Read the rest of Liz Godfrey’s account of the visit, accompanied by her photographs, in the Garden Diary section of this website; A City Garden in Montpellier, Three Years On – Another Point of View.

Parc Floral des cinq continents chez Eric Dubois

Hydrangea quercifolia, bambous et Sabal palmetto

Notre groupe n’a pas visité tout le jardin…il faisait très chaud.

Eric Dubois a écrit : « La nature ne parle pas et pourtant elle s’exprime mieux que nous. Elle nous a donné la parole pour que l’on puise parler d’elle »

La conception du jardin d’Eric est une association de plantes de climats méditerranéens des cinq continents harmonisés par le Feng Shui : Vent et Eau en Tibétain, jardin d’harmonie de la nature, du sol au ciel, respect de ce qui nous entoure. Le bien être dans un jardin, ne pas s’arrêter aux noms des plantes, adopter le végétal que l’on plante, connaitre ses exigences de vie.

Le jardin Feng Shui méditerranéen est un jardin naturel, pas d’efforts inutiles, pas de traitements. On taille juste les branches gênantes, on limite les plantes colonisatrices (et non mauvaises herbes), les feuilles mortes sont conservées, elles font de l’humus, juste de l’eau, utile pour les plantes.

C’est un jardin qui vit et bouge. L’éveil des 6 sens y est constamment exercé. Le respect et la connaissance des plantes, ombre, soleil, sol, hauteur, leur raison d’exister, tout est imbriqué.

Le ying et le yang (le négatif et le positif) constituent l’équilibre, les scènes de jardin bougent sans arrêt. On avance de quelques pas et le tableau est différent (ou la photo) …Trois mots qui décrivent ce lieu Feng Shui du parc Floral des cinq continents et de notre authentique pépinière qui comporte plus de 2000 variétés : “Simplement, Naturellement, Durable” dit Eric.

Eric Dubois

Dans cet endroit, tout semble normal mais tout est composé, c’est une question d’équilibre. La plante énergique comme le yucca est le gardien de la scène. Taxus baccata ‘Fastigiata’ donne d’autres énergies qui progressent et montent vers le ciel en continuant par Arundo donax var. variegata qui vient en contraste avec le cyprès bleu d’Arizona qui lui-même se retrouve avec le ciel bleu.

Le jardin d’Australie avec yucca, dasylirion et justicia

Les gens se sentent bien dans ce jardin car tous les éléments de la vie sont compris dans ce jardin.

Quelques photos du jardin et des plantes:

Knipnofia sp
Justicia alba
Hydrangea quercifolia
Salvia regla
Solanum bonariense

Texte et photos: Chantal Maurice

Le Jardin d’Henri Nardy

Accueil parmi les vivaces colorées

Aux alentours de Lunel, aux portes de la Camargue Henri Nardy, pépiniériste, a crée il y a sept ans, un jardin sur une superficie de 3700 m2. A partir d’un terrain plat et uniforme, il a façonné des espaces et des volumes variés.

Pour cela, il a joué sur la diversité des structures végétales, les feuillages, la palette des couleurs et l’aménagement d’une mare et de plantes aquatiques.

Mare

On peut voir au détour des chemins des plantes originales, glanées à l’occasion de rencontres avec des passionnés de jardin.

Chemin parmi les arbustes

Foisonnement dans les feuillages et les couleurs
Henry nous montre des araucarias
Zanthoxylum sp.et Melianthus major
Salvia ‘Indigo Spires’ et Aloysia triphylla (verveine)
Ostrya carpinifolia (charme houblon)
Musella sp., Musa (bananier) avec feuilles pourprées, Cycas sp.
Yuccas et dasylirions
Araucarias

Sa serre promet des nouveautés à planter et ses collections d’arrosoirs et d’outils de jardin témoignent de son plaisir au travail de la terre.

Serre avec succulentes, cactées et euphorbes.
Arrosoirs
Outils

Texte et photos: Michèle Auvergne

Olivier Filippi’s experimental garden

The report of this visit can be found here.

Le compte-rendu de cette visite se trouve ici.