Mediterranean Gardening France

FAQ

Environmental Gardening / Jardiner pour l'environnement

Conserving soil moisture in a Mediterranean garden
Garder l’humidité du sol dans un jardin méditerranéen

This summer’s weather has again highlighted the need for better practices to conserve soil moisture. The majority of gardeners accept that their gardens will ‘suffer’ during the summer months, even if they have mulched or have purchased the very best Mediterranean plant for the job.

Le climat de cet été a encore plus mis en évidence le besoin de conserver l’humidité du sol. La majorité des jardiniers acceptent que leur jardin « souffre » pendant les mois estivaux, même s’ils ont mulché ou acheté la meilleure plante adaptée au climat méditerranéen.

Moisture is the limiting factor to plant growth in the Mediterranean Basin. It needs to be conserved. We know from agricultural research that weeds may reduce crop yields by 50% and that mulching can reduce water evaporation by up to 75%. Can we put the two practices together in our gardens?

L’humidité est le facteur limitant la croissance des plantes dans le bassin méditerranéen. Il faut à tout prix la conserver. Nous savons d’après les recherches en agriculture que les mauvaises herbes peuvent réduire de 50 % les récoltes et que le mulch peut réduire de 75% l’évaporation de l’eau. Pouvons-nous utiliser ces deux méthodes ensemble au jardin ?

Gardeners are a traditional bunch – they like to follow tried and proven practices. A new technology worth trying is ‘minimum tillage’ which involves reduced or no tillage. Instead weeds are controlled by mulching, herbicides, ground cover plants, cover crops, and the use of soil-covering fabrics. This practice will also conserve soil moisture, improve soil structure and allow good rain penetration should a storm arrive, in severe storms reducing run-off and soil erosion.

Les jardiniers sont traditionnels – ils aiment suivre des pratiques qui ont prouvé leur efficacité. Une nouvelle technologie valant le coup d’être essayé est « le minimum de labour » qui implique un labour simplifié ou même pas de labour du tout. De plus, les mauvaises herbes sont gérées par du mulching, des herbicides, des plantes couvre-sol, des cultures de couverture, et l’utilisation de textiles couvre-sol. Cette pratique conservera également l’humidité du sol, tout en améliorant sa structure et favorisant une bonne pénétration de la pluie en cas d’orage. Lors de tempêtes plus fortes, elle peut réduire le lessivage et l’érosion des sols.

Mulches: Organic mulches need to be applied as a thick layer to suppress weed growth and may need to be topped up before the end of the season. Shreddings of garden waste and clippings of woody plant material are favourites among some members. Inorganic mulches, such as pea gravel, last for ever and are very effective.

Paillages : les paillages organiques doivent être appliqués en couches épaisses pour supprimer les mauvaises herbes et doivent parfois être rechargés avant la fin de la saison. Certains membres préfèrent étaler des broyats de déchets et branchages du jardin. Les paillages minéraux tels que le gravier durent éternellement et sont très efficaces.

Shreddings of garden waste / Déchets broyés
A garden mulched with gravel / Un jardin paillé avec du gravier

Herbicides: The contact herbicide pelargonic acid, found in plants and animals, is safe to use, kills annual weeds and may be used in food crops as well as ornamentals. It has a short residual activity and it can be bought at garden centres.

Herbicides : L’herbicide de contact du nom d’acide pélargonique, extrait de plantes et animaux, n’est pas toxique, élimine les mauvaises herbes annuelles et peut être utilisé aussi bien pour les récoltes alimentaires que florales. Son action résiduelle est de courte durée et on peut l’acheter dans les jardineries.

Ground cover: Low growing shrubs and perennials which cover the soil will compete with weeds and help maintain soil moisture.

Couvre-sol : Les arbustes et vivaces qui couvrent le sol rivaliseront avec les mauvaises herbes et aideront à maintenir l’humidité.

Low growing shrubs cover the soil / Des arbustes rampants couvrent le sol
Tanacetum densum
An attractive ground-covering plant / Une belle plante couvre-sol

Cover crops: Some leguminous plants such as sainfoin, sulla (Hedysarum coronarium) and vicia beans sown in the autumn will capture nitrogen and help conserve water. The remaining growth will need to be destroyed in the spring.

Cultures de couverture : Certaines légumineuses telles que le sainfoin, sulla (Hedysarum coronarium) et Vicia faba semés en automne fixeront l’azote et aideront à garder l’eau. Les restes de culture devront être éliminés au printemps.

Fabrics: Woven fabrics or black polythene used at planting time will kill emerged weeds and prevent new germinations, besides maintaining soil moisture. Geotextiles, which will degrade over time, are used as weed suppressants throughout the USA, from dry-climate California, to wet-climate Florida. Plants are placed in position on the geotextile, holes made, then plants are planted through the textile. Mulch, often pine bark, is spread on top to hide the geotextile.

Textiles : les textiles tissés ou la bâche de plastique noire utilisés au moment de la plantation élimineront les mauvaises herbes et supprimeront toute autre germination, tout en conservant l’humidité. Les géotextiles, qui se dégradent dans le temps, sont utilisés aux U.S.A. pour supprimer les adventices de la Californie (climat sec) à la Floride (climat humide). Les plantes sont mises en place sur le géotextile, une fois les trous faits, puis elles sont plantées à travers le textile. On étale ensuite du mulch, la plupart du temps de l’écorce de pin afin de cacher le géotextile.

Mechanical weed control: Rotovators are not recommended. Even hoes can destroy soil structure and allow the loss of soil moisture.

Contrôle mécanique des adventices : Les motoculteurs ne sont pas recommandés. Même les houes peuvent détruire la structure du sol et permettre ainsi la perte en eau.

Text: David Bracey
Photos: Christine Daniels
Traduction en français : Chantal Guiraud