Mediterranean Gardening France

FAQ

Ficus carica – a talk on fig trees by Pierre Baud of Pépinières Baud
Ficus carica – une conférence sur les figuiers par Pierre Baud de Pépinières Baud

Ficus carica ‘Pastilière’ syn. F. carica ‘Rouge de Bordeaux’

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

The fig tree (Ficus carica) is one of the emblematic trees of the Mediterranean and the fig is considered to be the first fruit to have been cultivated by man 11,000 years ago. It was one of King Louis XIV’s favourite fruits and 700 fig trees were planted in the vegetable garden of Versailles.

Le figuier (Ficus carica) est un des arbres emblématiques de la Méditerranée et l’on considère que la figue est le premier fruit à avoir été cultivé par l’homme il y a 11000 ans. C’était un des fruits préférés du roi Louis XIV et 700 figuiers étaient plantés dans le potager de Versailles.

Pépinières Baud, which has been organic since 2010, looks after a national collection of around 300 fig trees on 2 hectares. It collaborates with other collections, in particular the Botanical Conservatory of Porquerolles, which is a privileged interlocutor.

La pépinière Baud, biologique depuis 2010, entretient une collection nationale d’environ 300 figuiers sur 2 hectares. Elle collabore avec d’autres collections, en particulier le Conservatoire botanique de Porquerolles, qui est un interlocuteur privilégié.

One-year-old fig trees in the greenhouse / Figuiers d’un an en serre
Fig trees for sale /Figuiers à vendre

Sixty varieties of fig tree are for sale. About ten of these are particularly popular, including Violette de Solliès (syn. Bourjassotte Noire), Noire de Caromb and Ronde de Bordeaux. Part of the production is sold to famous restaurants. Mr Baud showed us some of his best figs, including the spectacular variegated Bourjassotte Panachée. These varieties are differentiated by their colour, taste, sugar content and early or late maturity.

Soixante figuiers sont proposés à la vente. Une dizaine de variétés sont majoritairement vendues, dont Violette de Solliès (ou Bourjassotte noire), Noire de Caromb et Ronde de Bordeaux. Une partie de la production est vendue à des restaurants réputés. Mr Baud nous présente quelques-unes de ses meilleures figues dont la spectaculaire Bourjassotte panachée. Ces variétés se distinguent par leur couleur, leur goût, leur teneur en sucre et le caractère précoce ou tardif.

Pierre Baud displaying some fig varieties / Pierre Baud présente une sélection de figues
Bourjassote panachée

Strictly speaking, the fig is not a fruit. It is a receptacle (the syconium) which contains unisexual flowers. These imprisoned flowers cannot be fertilised without outside help. The flowers are in fact pollinated by a small wasp of the genus Blastophaga which are totally dependent on the fig tree. Many of the commercialised varieties are self-fertile (parthenocarpic, producing seedless fruit).  Blastophagus is very common south of a Bordeaux-Lyon line and rarer in the north. Thus, the self-fertile varieties are mainly planted in the north. The fertilisation of female flowers will produce edible fig fruit. In fact, the real fruit are the myriad of small grains that dot the flesh of the fig, the achenes. Wild fig trees are often caprifig trees (figuier Bouc), which bear inedible male figs but play an important role in the reproduction of blastophagi.

La figue n’est pas un fruit au sens botanique. C’est un réceptacle (le sycone) qui contient des fleurs unisexuées. Ces fleurs emprisonnées ne peuvent être fécondées sans intervention extérieure. Les fleurs sont en fait pollinisées par une petite guêpe du genre Blastophaga totalement dépendante du figuier. Beaucoup de variétés commercialisées sont auto fertiles (parthénocarpiques, produisant des fruits sans graines). Le blastophage est très commun au sud d’une ligne Bordeaux-Lyon et plus rare au nord. Ainsi, les variétés auto fertiles sont majoritairement plantées au nord. La fécondation des fleurs femelles donnera les figues fruits qui peuvent être dégustées. En fait, les vrais fruits sont les innombrables petits grains qui parsèment la chair de la figue, les akènes. Les figuiers sauvages sont souvent des caprifiguiers ou figuiers de bouc, qui portent des figues mâles non comestibles mais qui jouent un rôle important dans la reproduction des blastophages.

Fig structure / Structure de la figue

Depending on the number of harvests, one can identify uniferous and biferous varieties of fig:

• Uniferous varieties produce fruit only once in late summer. Figs appear on current year’s growth in the axils of the leaves. Some examples: Violette de Solliès (or Bourjassotte noire), Marseillaise, Ronde de Bordeaux.

• Biferous varieties produce two harvests per year, one in July (fig flower), the other at the end of summer. The figs that appeared late in the apical position on the branches of the previous year do not fall, and overwinter as small buds to resume their development as soon as the temperature becomes favourable. Some examples: Blanche, Grise de St Jean, Madeleine des Deux Saisons

Selon le nombre de récoltes possibles, on distingue les variétés unifères et bifères :

• Les unifères fructifient une seule fois en fin d’été. Les figues apparaissent sur le bois de l’année à l’aisselle des feuilles. Quelques noms : Violette de Solliès (ou Bourjassotte noire), Marseillaise, Ronde de Bordeaux.

• Les bifères donnent deux récoltes par an, une en juillet (figue fleur), l’autre en fin d’été. Les figues apparues tardivement en position apicale sur les rameaux de l’année précédente ne chutent pas et passent l’hiver à l’état de petits bourgeons pour reprendre leur développement dès que la température devient favorable. Quelques noms : Blanche, Grise de St Jean, Madeleine des Deux Saisons.

Both varieties are pruned at the end of winter: a short pruning for the uniferous varieties and a long pruning for the biferous varieties in order not to lose the July fruits.

Les deux types se taillent à la sortie de l’hiver, court pour les variétés unifères et long pour les variétés bifères afin de ne pas perdre les fruits de juillet.

The large choice of fig trees provides varieties adapted to the needs of each gardener: some have a small habit, such as Pastilière, Dalmatia, Portugal 80 and others a large habit, such as Sucre Vert and Ronde de Bordeaux. Some are suitable for culture in pots and can be grown on espaliers (Dalmatia). Fig trees can be grown as a single trunk or as a multi-trunk.

Le grand choix de figuiers permet de disposer de variétés adaptées aux besoins de chaque jardinier : certaines ont un petit développement, comme Pastilière, Dalmatie, Portugal 80 et d’autres un grand développement comme Sucre Vert et Ronde de Bordeaux. Certaines sont adaptées à la culture en bac et peuvent être conduites en espaliers (Dalmatie). Les figuiers peuvent être conduits en tronc unique ou en multitronc.

Single trunk fig tree (50 year old Ronde de Bordeaux) / Figuier unitronc (Noire de Bordeaux âgé de 50 ans)
Multi-trunk fig tree / Figuier multitronc (Marseillaise ou Couille du Pape)

For more information about the cultivation of figs and photographs of the different varieties mentioned, see the Pépinières Baud website.

Pour plus d’informations sur la culture des figues et des photographies des différentes variétés citées, consultez le site des Pépinières Baud.


Text: Roland Leclercq (proofreading Nanouk Pelen)

Photos: Liliane Leclercq and Giles Cooper