Mediterranean Gardening France

FAQ

Plants / Plantes

Plants for Difficult Situations – A Talk by Christian Mistre
Des plantes pour des situations difficiles – Un discours de Christian Mistre

Click on an image to enlarge it / Cliquez sur une image pour l’agrandir

Christian Mistre of Pépinière La Soldanelle was an ideal choice of speaker on this ticklish topic, since he specialises in plants which will tolerate the fairly extreme conditions in his nursery, with 40°C summer temperatures falling to -8 or even -12°C in winter, not to mention the Mistral.

Christian Mistre de la Pépinière La Soldanelle était un choix idéal d’intervenant sur ce sujet difficile, puisqu’il se spécialise dans les plantes qui toléreront les conditions assez extrêmes de sa pépinière, avec des températures estivales de 40°C tombant à -8 voire -12°C en l’hiver, sans oublier le mistral.

Christian’s approach was to examine different difficult situations experienced by members, on the basis that understanding them would enable us to deal better with them. He explained that a plant has no option if it finds itself in a challenging spot – it can’t move (except by sending out seeds), and so must either adapt or perish. A plant’s ability to adapt is affected by numerous criteria, extremes of climate, soil types and so on, and Christian used photographs which many of us had sent to him to illustrate his themes.

L’approche de Christian était d’examiner différentes situations difficiles vécues par les membres, en partant du principe que leur compréhension nous permettrait de mieux les gérer. Il a expliqué qu’une plante n’a pas d’option si elle se trouve dans un endroit difficile – elle ne peut pas bouger (sauf en envoyant des graines) et doit donc s’adapter ou périr. La capacité d’adaptation d’une plante est affectée par de nombreux critères, des climats extrêmes, des types de sols, etc., et Christian a utilisé des photographies que beaucoup d’entre nous lui avaient envoyées pour illustrer ses thèmes.

He pointed out that we cannot see the conditions below the surface of the soil, but we can work them out using the evidence of what grows where. On rocky ground, even large trees can survive, with their roots seeking out fissures in rock to find whatever soil is available. Thus, a line of trees growing in otherwise unpropitious circumstances would indicate sufficient soil which we might exploit for other plants.

Il a souligné que nous ne pouvons pas voir les conditions sous la surface du sol, mais que nous pouvons les deviner en utilisant indications de ce qui pousse où. Sur un sol rocheux, même de grands arbres peuvent survivre, leurs racines cherchant des fissures dans la roche pour trouver n’importe quel sol disponible. Ainsi, une ligne d’arbres poussant dans des circonstances par ailleurs peu propices indiquerait un sol suffisant que nous pourrions exploiter pour d’autres plantes.

It is often difficult to know what lies below the surface / Difficile de connaître sous-sol

In a natural rocaille, plants will find places to survive, so we might learn from this by creating planting pockets in rocky ground, using plug plants and sowing seeds. He warned that we might encounter around a 50% failure rate but reassured us that each failure is important, as it helps us to understand the requirements of each plant.

Dans une rocaille naturelle, les plantes trouveront des endroits pour survivre, nous pourrions donc en tirer des leçons en créant des poches de plantation dans un sol rocheux, en utilisant des plantes en mottes et en semant des graines. Il a averti que nous pourrions rencontrer un taux d’échec d’environ 50%, mais nous a rassurés sur le fait que chaque échec est important, car cela nous aide à comprendre les exigences de chaque plante.

A natural-style rockery / Une rocaille naturelle

Pine trees, a bugbear for many, manage to kill off most plants in the surrounding earth due to a combination of both deep and shallow roots and a constant drop of needles exuding acidic substances. Moreover, a 70-year-old pine will consume 300-400 litres of water per day. However, Christian made the point that the pine is the pioneer plant par excellence. Forestry authorities endeavouring to replant after large-scale fires have found that no other tree will grow on burned ground, so pines go in first to create a humus cover ready for subsequent more diverse planting. In the garden, one solution is to underplant with tough plants such as Pistacia lentiscus or rosemary – MGF members have compiled a list of plants suitable for growing under pine trees.

Les pins, un cauchemar pour beaucoup, parviennent à tuer la plupart des plantes dans la terre environnante en raison d’une combinaison de racines profondes et peu profondes et d’une chute constante d’aiguilles exsudant des substances acides. De plus, un pin de 70 ans consommera entre 300 et 400 litres d’eau par jour. Cependant, Christian a fait valoir que le pin est la plante pionnière par excellence. Les autorités forestières qui tentent de replanter après des incendies à grande échelle ont constaté qu’aucun autre arbre ne pousserait sur un sol brûlé, les pins entrent donc en premier pour créer une couverture d’humus prête pour une plantation ultérieure plus diversifiée. Dans le jardin, une solution consiste à planter en dessous des plantes coriaces telles que Pistacia lentiscus ou romarin – les membres du MGF ont compilé une liste de plantes adaptées à la culture sous les pins.

A combination of both deep and shallow roots / Une combinaison de racines profondes et peu profondes
Emergent pine tree roots / Pin en sol superficiel

A widespread difficult situation is the steep bank, usually in full sun, providing both hot and dry conditions. He suggested deep planting pockets, protected all round by stones to aid watering. Steep banks often have heavy, compressed lime soils (marne) which suffocate plant roots. Here the only real solution is to identify clay-tolerant plants such as Catananche sp.which will adapt to these conditions.

Une situation difficile et répandue est la rive escarpée, généralement en plein soleil, offrant à la fois des conditions chaudes et sèches. Il a suggéré des poches de plantation profondes, protégées tout autour par des pierres pour faciliter l’arrosage. Les rives abruptes ont souvent des sols calcaires lourds et comprimés (marne) qui étouffent les racines des plantes. Ici, la seule vraie solution est d’identifier des plantes tolérantes à l’argile comme la Catananche, qui s’adapteront à ces conditions.

A rockery on a steep slope, but the result is somewhat kitsch / Rocaille artificielle très kitch
A badly drained lime soil / Sous-sol marneux étanche

Christian then talked about the problem of enclosed village gardens, surrounded by walls, like that of member Eric Legrand. In such gardens air often does not circulate well – in winter the cold air cannot escape and in the summer the garden can over-heat. For a shady area by a north-facing wall, Christian proposed green-leaved plants, either tough evergreens or deciduous subjects. In particular he suggested we avoid trying to grow silver-leaved plants, which detest cold, damp conditions.

Christian a ensuite évoqué le problème des jardins de village clos, entourés de murs, comme celui du membre Eric Legrand. Dans de tels jardins, l’air ne circule souvent pas bien – en hiver, l’air froid ne peut pas s’échapper et en été, le jardin peut surchauffer. Pour une zone ombragée près d’un mur orienté au nord, Christian a proposé des plantes à feuilles vertes, soit des conifères durs, soit des sujets à feuilles caduques. En particulier, il a suggéré d’éviter d’essayer de cultiver des plantes à feuilles d’argent, qui détestent les conditions froides et humides.

Text: Sandra Cooper
Photos: Christian Mistre
Traduction en français: Eric Legrand