Mediterranean Gardening France

FAQ

Gardening / Jardinage

The transition to waterwise gardening / La transition vers un usage raisonné de l’eau au jardin

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

We moved to Fontarèches, in the Gard, in 1998, one year after the earth’s highest temperature had been recorded (though this has since been surpassed) and one year before global warming became a global issue. Traditionally gardens in the Gard were functional, to produce food for the kitchen, definitely not for flowers and leisure! However, things were about to change. Waterwise gardening was about to emerge as a serious gardening style.

Nous avons déménagé à Fontarèches, dans le Gard, en 1998, un an après que la température la plus élevée de la planète ait été enregistrée (bien qu’elle ait été dépassée depuis) ​​et un an avant que le réchauffement climatique ne devienne un problème planétaire. Traditionnellement, les jardins du Gard servaient à la production de nourriture, et sûrement pas à faire pousser les fleurs ou pour les loisirs ! Cependant, cela était sur le point de changer. Le jardinage économe en eau s’affirmait progressivement comme un mode de jardinage important.

In 1994, the Mediterranean Garden Society (MGS) was formed “to act as a forum for everyone who has a special interest in the plants and gardens of the Mediterranean climate regions of the world”. In 1995, Heidi Gildemeister published her book ‘Mediterranean Gardening – A Waterwise Approach’, the accumulated wisdom of twenty years gardening in southern Spain. Her first attempts to create a garden failed, so she wrote to botanic gardens in various Mediterranean-climate regions to ask for their advice, then tried again. The book was revolutionary and took a fresh look at gardening in a dry and hot climate. No longer were we to rely on north European garden conventions. We were told to embrace the flora, the seasons, the poor soils, the winds and the climate of the Mediterranean basin and to turn them to our advantage! The idea of ‘waterwise’ gardening was born and it took off.

En 1994, la Mediterranean Garden Society (MGS) a été créée «pour servir de forum à tous ceux qui ont un intérêt particulier pour les plantes et les jardins des régions de climat méditerranéen dans le monde». En 1995, Heidi Gildemeister a publié son livre «Mediterranean Gardening – A Waterwise Approach» (Votre jardin méditerranéen: l’art de conserver l’eau), qui fait la somme d’un savoir accumulé pendant vingt ans de jardinage dans le sud de l’Espagne. Ses premières tentatives pour créer un jardin avaient échoué, alors elle a écrit aux jardins botaniques de diverses régions à climat méditerranéen pour leur demander conseil, puis a réessayé. Le livre était révolutionnaire et jetait un regard neuf sur le jardinage en climat sec et chaud. Nous ne devions plus nous fier aux usages des jardins nord-européens. Nous avons appris à accepter la flore, les saisons, les sols pauvres, les vents et le climat du bassin méditerranéen et à en tirer profit! L’idée du jardinage «économe en eau» était née et elle a eu du succès.

Heidi Gildemeister’s first book

Le premier livre d’Heidi Gildemeister

Even now Gildemeister’s book is light years ahead of some of today’s conventional gardening literature. She mentions minimum tillage and that careful gardeners avoid disturbing the soil, a concept which is only recently becoming mainstream. Commenting on low water regimes she said that these could be achieved by reducing lawn area, irrigating only on a ‘need’ basis and ensuring run-off is avoided.

Encore maintenant, le livre de Gildemeister a des années-lumière d’avance sur certains ouvrages actuels de jardinage conventionnel. Elle indique que le travail du sol doit être réduit au minimum et que les jardiniers consciencieux doivent éviter de perturber le sol, un concept qui n’est que récemment devenu courant. Commentant la réduction de consommation d’eau, elle dit que l’objectif pourrait être atteint en réduisant la superficie de la pelouse, en irriguant uniquement sur la base des besoins et en évitant le ruissellement d’eau.

Her book includes chapters on drought tolerant plants, the soil, the climate, the weather, how to be waterwise, an A – Z and much more, including excellent photographs.

Son livre comprend des chapitres sur les plantes tolérantes à la sécheresse, le sol, le climat, la météo, comment être économe en eau. Il couvre l’ensemble du champ de A à Z et bien plus encore, y compris avec d’excellentes photographies.

In 1995, the MGS published the first edition of its quarterly journal “The Mediterranean Garden” and in 2003 the MGS Languedoc was inaugurated under the guidance of Jocelyn van Riemsdijk. The MGS AGM was held at Uzès in 2006.

En 1995, la MGS a publié la première édition de sa revue trimestrielle «Le jardin méditerranéen» et en 2003 la MGS Languedoc a été inaugurée sous la direction de Jocelyn van Riemsdijk. L’assemblée générale du MGS s’est tenue à Uzès en 2006.

During an MGS day out to visit gardens in Avignon, we passed through the village of Comps which had been completely flooded in 1999 when the Rhône overflowed its banks. As we drove past, we saw that the newly-created flower beds had been planted with drought tolerant plants including lavenders, phlomis, perovskia and more, which I could point out to members!

Lors d’une journée MGS de visite des jardins d’Avignon, nous sommes passés par le village de Comps qui avait été complètement inondé en 1999 lorsque le Rhône a débordé. En passant, nous avons vu que les parterres de fleurs nouvellement créés avaient été plantés d’espèces résistantes à la sécheresse, notamment des lavandes, des phlomis, des perovskia et d’autres encore, que je pourrais indiquer aux membres!

Then two very important events happened. In 2008, Olivier Filippi wrote his book ‘The Dry Gardening Handbook’ which emphasises the importance of Gildemeister’s philosophy but provides more detail. And soon after Mediterranean Gardening France was formed, and became part of Mediterranean Gardening International, a community of associations for Mediterranean gardeners throughout the world. The Scientific Committee published its first research results, comparing composts including peat with and without perlite or vermiculite. It was an early attempt to produce reliable data on Mediterranean garden plants under Mediterranean conditions! Composts containing perlite proved to be the best medium to « strike » Mediterranean plant cuttings. They are still used today.

Puis deux événements très importants se sont produits. En 2008, Olivier Filippi a écrit son livre «Pour un jardin sans arrosage» qui souligne l’importance de l’approche de Gildemeister mais fournit plus de détails. Et peu de temps après Mediterranean Gardening France est créée, devenue membre de Mediterranean Gardening International, une communauté d’associations de jardiniers méditerranéens du monde entier. Le comité scientifique a publié ses premiers résultats de recherche, comparant des composts comprenant de la tourbe avec et sans perlite ou vermiculite. C’était une première tentative de produire des données fiables sur les plantes de jardin méditerranéennes dans des conditions méditerranéennes! Les composts contenant de la perlite se sont avérés être le meilleur moyen pour booster les boutures de plantes méditerranéennes. Ils sont encore utilisés aujourd’hui.

Meanwhile we were developing our Fontarèches garden, oblivious of waterwise principles. The soil had been well fertilized by animals. I bought a selection of plants including lavenders, phlomis, abutilons, catalpa, capparis, a flat peach tree (Prunus persica var. platycarpa), lavenders, an olive tree and Californian poppies(Eschscholzia californica) and mulched them heavily with peat mixtures! This was my first mistake. By the end of the season the peat had gone. Photo-decomposed in the heat and sunlight!

Pendant ce temps, nous développions notre jardin à Fontarèches, ignorants des principes d’usage raisonné de l’eau. Le sol avait été bien fertilisé par les animaux. J’ai acheté une sélection de plantes dont des lavandes, des phlomis, des abutilons, des catalpas, des capriers, un pêcher à pêches plates (Prunus persica var. platycarpa), un olivier et des pavots de Californie (Eschscholzia californica) et les ai paillés abondamment avec des mélanges de tourbe! C’était ma première erreur. À la fin de la saison, la tourbe avait disparu. Décomposée à la chaleur et au soleil!

Eschscholzia californica – grown from seed, good ground cover / cultivé à partir de graines, bon couvre-sol
Choisya ternata, Rosmarinus sp. and a fig tree / un figuier

However, help was at hand. The garden designer, John Brookes’ gravel garden at Denmans, in Sussex, provided me with the answer. It took two truckloads of pea gravel and many wheelbarrow loads to mulch the garden. In spite of everything the garden flourished. Renters were asked to water after sundown. This was a pastime they enjoyed, especially after the heat of a Gard summer’s day!

Cependant, de l’aide était à portée de main. Le concepteur du jardin de gravier à Denmans, dans le Sussex, John Brookes, m’a fourni la réponse. Il a fallu deux camions de gravier et de nombreuses brouettes pour pailler le jardin. En dépit de tout, le jardin a fleuri. Nos locataires ont été invités à arroser après le coucher du soleil. C’était un passe-temps qu’ils appréciaient, surtout après la chaleur d’une journée d’été gardoise!

Gravel / Gravier planted with Verbascum olympicum and Sisyrinchium striatum at Denmans.
© GAP Photo Clive Nichols

Many of our plants were bought from a young couple, Clara and Olivier Filippi, who were just starting their pépinière at Mèze. Our first receipt is dated 6 November 2002. Their enthusiasm, demonstration garden, display of lawn alternatives and Olivier’s eloquent public speaking in French and English, secured a unique place for them in the history of waterwise gardening.

Beaucoup de nos plantes ont été achetées à un jeune couple, Clara et Olivier Filippi, qui commençaient à peine leur pépinière à Mèze. Notre première réception de commande est datée du 6 novembre 2002. Leur enthousiasme, leur jardin de démonstration, leur présentation de pelouses alternatives et l’éloquence d’Olivier en français comme en anglais leur ont assuré une place unique dans l’histoire du jardinage économe en eau.

A receipt from Olivier and Clara Filippi’s nursery, dated 6 November 2002.

Réception de notre commande à la pépinière d’Olivier et Clara Filippi, le 6 novembre 2002.

We gardened in the Gard for 10 very formative years. Certainly, the most challenging gardening I have experienced. During this time, we witnessed the transition of both amateur and professional gardening from reliance on north European garden principles to a new, confident waterwise style of gardening based on trial and error, common sense and education, and an awareness of the natural flora of the Mediterranean Basin.

Nous avons jardiné dans le Gard pendant 10 années très formatrices. Certainement, le jardinage le plus difficile que j’ai connu. Pendant ce temps, nous avons assisté à la transition du jardinage, aussi bien amateur que professionnel, de la dépendance aux principes du jardin nord-européen à un nouveau style de jardinage basé sur les essais et erreurs, le bon sens et l’éducation, et une sensibilisation à la flore naturelle du Bassin méditerranéen.

Text: David Bracey
Photos: David Bracey and Clive Nichols
Traduction en français: Roland Leclercq