Mediterranean Gardening France

FAQ

Visits to gardens in the Drôme / Visites aux Jardins du Drôme
October / octobre 2022

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

The MGF group met in Erik Borja’s Zen garden in the Drôme, the first visit of our two-day trip, organized by Hedwige Lauwaert and Nanouk Pelen. 

Le groupe MGF s’est réuni au “Jardin Zen” d’Erik Borja dans la Drôme, première visite de notre voyage de deux jours, organisé par Hedwige Lauwaert et Nanouk Pelen.

Upon arrival, the weather was overcast. After months of sunshine and drought, the forecast announced thunder and heavy rain in the area. Luckily, even though we had some drops of rain during the visit, the weather didn’t worsen till later that evening. 

A l’arrivée, le temps était couvert. Après des mois d’ensoleillement et de sécheresse, les prévisions annonçaient du tonnerre et de fortes pluies dans la région. Heureusement, même si nous avons eu quelques gouttes de pluie pendant la visite, le temps ne s’est détérioré que plus tard dans la soirée.

Mr Borja, a sculptor, was born in Algeria in 1941. Early on in his life he developed a passion for Japanese culture. In 1977 he went on a garden study trip to Japan. One of the highlights of his visit were the gardens of the monasteries in Kyoto, which inspired him so much that he decided to develop a Japanese-inspired garden on a plot of undeveloped land, next to his father’s vineyard in the Drôme. For several years this garden has been open to visitors and recognised as a ‘Jardin Remarquable’. 

M. Borja, artiste plasticien, est né en Algérie en 1941. Il se passionne très tôt pour la culture japonaise. En 1977, il part en voyage d’études sur les jardins au Japon. L’un des moments forts de sa visite fut les jardins des monastères de Kyoto qui l’inspirèrent tellement qu’il décida d’aménager un jardin d’inspiration japonaise sur une parcelle non bâtie, à côté du vignoble de son père dans la Drôme. Depuis plusieurs années ce jardin de 3ha est ouvert à la visite et labellisé « Jardin Remarquable ».

At the garden entrance, Mr Borja’s house and a small private adjoining ‘meditation garden’ were situated on the left, facing towards the east.  We learned later that this east exposition of the house is important in Japanese gardening culture. 

À l’entrée du jardin, la maison de M. Borja et un petit « jardin de méditation » privé attenant étaient situés à gauche, côté est. Nous avons appris plus tard que cette exposition est de la maison a son importance dans la culture japonaise qui touche les jardins.

The meditation garden by Erik Borja’s house

Very quickly, we realized that this garden was to be enjoyed in a different way from our usual visits: no more close observation of plant types, design features and architecture but a search for beauty instead. It took some time for the brain to adjust to that perspective. Using the camera as an aid helped to frame the picture in front of one’s eyes. What was interesting was that it didn’t matter in which direction the camera moved, even a small adjustment to the angle, the picture remained beautiful. This was a remarkable discovery. 

Très vite, nous nous sommes rendu compte que ce jardin devait être apprécié d’une manière différente de nos visites habituelles : plus d’observation précise des types de plantes, des caractéristiques de conception et d’architecture, mais plutôt une recherche de la beauté. Il a fallu un certain temps au cerveau pour s’adapter à cela. L’utilisation de l’appareil photo comme aide a permis de cadrer l’image devant les yeux. Ce qui était intéressant, c’est que peu importait dans quelle direction la caméra se déplaçait, l’image était magnifique. Ce fut une découverte remarquable.

The scenery kept changing. The path took us past the étang des nymphéas, the meditation garden (Kare-San-Sui),the tea house,a beautiful pavilion, the valley of the dragon (yes, the outlines do resemble a dragon), the étang des lotus. A little further, close to the edge of the property was the River Kherbasse, relatively empty due to this years’ dry weather conditions.  A bambouseraie had been planted along the edge. 

Le décor n’arrêtait pas de changer. Le chemin nous faisait passer par l’étang des nymphéas, le jardin de méditation (Kare-San-Sui), la maison du thé, un beau pavillon, la vallée du dragon (oui, les contours ressemblent à un dragon), l’étang des lotus. Un peu plus loin, au bout de la propriété se trouve la rivière Kherbasse, relativement vide en raison des conditions climatiques sèches de cette année. Une bambouseraie a été plantée en bordure.

L’étang des nymphéas
Le jardin de méditation (Kare-San-Sui)

It started to rain a little and it was time to enjoy our picnic before the scheduled talk. After lunch the rain stopped, just as Mr Erik Borja arrived. 

Il commençait à pleuvoir un peu et il était temps de profiter de notre pique-nique avant la conférence prévue. Après le déjeuner, la pluie a cessé, juste au moment où M. Erik Borja est arrivé.

M. Borja, assis, au centre

He commenced with a brief history of Japanese gardens, highly influenced by Chinese and Korean gardening culture throughout the centuries. Chinese garden designs promoting extravagant beauty gradually made their way to Japan between the 6th and 12th centuries. At a later stage, garden design and representations also became influenced by Buddhism, as an example, the Zen dry stone garden, intended for meditation. Sometimes the garden represents a particular type of landscape: gravel raked in waves is used to represent water, bushes and trees may represent hills and mountains.

Il nous a d’abord présenté une brève histoire du jardin japonais qui est fortement influencé par la culture du jardinage chinois et coréen à travers les siècles. Les conceptions de jardins chinois prônant une beauté extravagante ont progressivement fait leur chemin vers le Japon entre le 6e et le 12e siècle. À un stade ultérieur, les conceptions et les représentations de jardins ont également été influencées par le bouddhisme, des exemples sont le jardin zen en pierre sèche utilisé à des fins méditatives. À travers ces influences, le jardin représente souvent un certain paysage : le gravier ratissé en vagues est utilisé pour représenter l’eau, les buissons et les arbres peuvent représenter les collines et les montagnes.

Erik closed the talk by sharing some experiences of garden projects elsewhere in France such as Corsica and the Cevennes. This was a highly interesting talk and visit. We all left impressed with what we had seen and heard. 

Erik a clôturé son exposé en partageant avec nous quelques expériences sur ses projets de jardins ailleurs en France : la Corse et les Cévennes pour n’en citer que quelques-uns. Une conférence et une visite très intéressantes. Nous sommes tous repartis impressionnés par ce que nous avions vu et entendu.

Read more about this visit and the history and purpose of Japanese gardens: 

Le Jardin Zen de Erik Borja

En savoir plus sur cette visite et l’histoire et le but des jardins japonais :

Le Jardin Zen d’Erik Borja


The Mexican Garden in Montélier was created in 2008 by Hervé Canals, a volunteer resident with a keen interest in botany. It is a memorable experience to take the Montée du Paradis in front of the town hall to reach the imposing church, and then arrive at the garden which used to belong to the resident priest.

Le jardin mexicain de Montélier a été créé en 2008 par Hervé Canals, un habitant volontaire et passionné de botanique. C’est une expérience mémorable que d’emprunter la Montée du Paradis en face de la mairie pour rejoindre l’imposante église, puis d’arriver au jardin qui appartenait autrefois au curé résident.

The entrance to the garden / L’entrée du jardin

It was a drizzly, wet day so we sadly couldn’t enjoy the view across the valley, but our attention was quickly taken up by the impressive collection of cacti and desert plants originating from south-west USA and Mexico.

C’était une journée chargée de bruine, nous ne pouvions malheureusement pas profiter de la vue sur la vallée, mais notre attention a rapidement été attirée par l’impressionnante collection de cactus et de plantes du désert originaires du sud-ouest des États-Unis et du Mexique.

From left: Yucca thompsoniana, Opuntia phaeacantha, Scabiosa cretica, Euphorbia rigida
Opuntia microdasys with Hesperoyucca whipplei in the background
Almost all of the plants were well-labelled / Presque toutes les plantes étaient bien étiquetées
Stipa tenuissima and Agave atrovirens with Cylindropuntia versicolor in the background

The village of Montélier is known for its well-designed and maintained municipal gardens but during our visit the rain became heavier, and we were unable to visit all of them. However, we didn’t want to miss the Jardin des Rêves, so we paid a quick visit.

Le village de Montélier est connu pour ses jardins municipaux bien conçus et entretenus, mais lors de notre visite, la pluie s’est intensifiée et nous n’avons pas pu tous les visiter. Cependant, nous ne voulions pas manquer le Jardin des Rêves, alors nous y sommes allés.

It is a large green space and a haven of peace. Beside the fish-filled pond with its water lilies, we followed the raised wooden walkway which links the centre of the village and its schools with the local shopping centre. Along the way we passed the various themed spaces, including the refuge des poètes, the little fisherman’s hut, a giant insect hotel and a rose pergola. We particularly admired the living plant sculptures of animals and regretted not having the courage to use our cameras in the rain!

C’est un grand espace vert et un havre de paix. A côté de l’étang poissonneux avec ses nénuphars, nous avons suivi la passerelle en bois surélevée qui relie le centre du village et ses écoles au centre commercial local. En chemin, nous passons devant les différents espaces thématiques, dont le refuge des poètes, la petite cabane de pêcheur, un hôtel à insectes géants et une pergola de roses. Nous avons particulièrement admiré les sculptures végétales vivantes d’animaux et regretté de ne pas avoir eu le courage d’utiliser nos appareils photo sous la pluie !

The primary school, fishpond and walkway in the Jardin des Rêves / L’école primaire, le bassin et la passerelle du Jardin des Rêves

Text: Jacqueline Potter and Tilly Chambers

Photos: Philip Ramsell, Tilly Chambers, Hugues and Nanouk Pelen

Forthcoming Events / Programme d’évènements

Forthcoming Events / Programme d’évènements

Activities are open to MGF members, members of partner associations and, where places are available, guests. Where the number of places for a particular event is limited, priority will be given to MGF members.

Les activités sont ouvertes à tout membre de la MGF, aux membres des associations partenaires et, selon disponibilité, aux invités. Dans le cas ou la disponibilité des places pour une activité est limitée, les membres de la MGF auront priorité.

FRANCE

Thursday, 2 March 2023 / Jeudi 02 mars 2023
Château Pérouse, 30800 Saint-Gilles
A seed workshop with Chantal Guiraud
Un atelier de graines avec Chantal Guiraud
Save the date – more details to follow.
Photo: Gladiolus italicus seeds  © John Fielding
Réservez la date – plus d’information à venir.
Photo: Gladiolus italicus seeds  © John Fielding

INTERNATIONAL

1 November 2022 – 8 November 2022 / 01 novembre 2022 – 08 novembre 2022
Peloponnese, Greece
Autumn in the Peloponnese

This trip, organised by Mediterranean Plants and Gardens, will visit sites with rich natural flora, particularly autumn-flowering geophytes (autumn crocuses, colchicum, sternbergia, cyclamen, anemones, snowdrops and tiny daffodils), some in wild places and others in unspoilt villages, in the medieval castle town of Monemvasia and on the slopes of Mystras. A visit to the house and garden of the late Patrick Leigh-Fermor will be included. Participants will stay in Nafplio, Kardamyli and Gythio. The botanical guide is Oron Peri, plant breeder and author of “Bulbs of the Eastern Mediterranean”. To register interest, complete the website form.

22 April 2023 – 29 April 2023 / 22 avril 2023 – 29 avril 2023
Dubrovnik to Zagreb, Croatia
Plant hunting In Croatia

This tour, organised by Mediterranean Plants and Gardens, will start in Dubrovnik and end in Zagreb. The event is primarily botanical with some sightseeing in old Dubrovnik and a visit to a school with an interesting botanical garden further north. The landscapes vary from coastal grasslands to inland limestone hills and mountains with lakes and beech woodland. There will be wild irises, orchids, fritillaries, cyclamen, anemones and crocuses as well as many pretty annuals. There will be two trips, one commencing 22 April 2023, and one the week following.

More information at:Plant hunting in Croatia April 2023 – Mediterranean Plants and Gardens (medpag.org)

 

 

8 May 2023 – 15 May 2023 / 08 mai 2023 – 15 mai 2023
Palermo, Sicily
Gardens of western Sicily

This MPG trip to western Sicily will feature visits to public and private gardens in Palermo, including Palermo Botanical Garden, a tour of Racalia, a historic family garden restored by MPG member Alison Richards and visits to the ancient Greek sites of Segesta and Selinunte. The trip will be led by local horticulturist, Sergio Cumitini. Accommodation for the first four nights will be in Palermo, followed by three nights in Trapani.

More information and a booking form at: Gardens of western Sicily May 2023 – Mediterranean Plants and Gardens (medpag.org)

September / septembre 2022
Vines and wine in Marseillan / La vigne et du vin à Marseillan

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

The idea of a visit to Marseillan came to me without warning when I discovered that there is a national ampelographic collection an hour’s drive from my home. What a pleasant surprise! Though I have lived in Montpellier for more than 20 years, I had never heard of it. Finding private or even public gardens of interest in our region is not easy. Sometimes we need to look beyond ‘dry gardens’ or even just ‘gardens’ to find interesting places to visit, so to complete this day dedicated to vines and wine, I added a visit to a nature reserve.

L’idée d’une visite sur Marseillan m’est venue sans crier gare, lorsque j’ai découvert qu’il existait une collection nationale ampélographique dans ma région à 1 heure de route de chez moi. Quelle belle surprise ! Depuis plus de 20 ans que j’habite à Montpellier, je n’en avais jamais entendu parler. Trouver des jardins privés ou même publics dignes d’intérêt dans notre région n’est pas chose facile. Parfois nous sommes obligées de déborder du cadre « jardin sec » ou même tout simplement « jardin » tout court, alors pour compléter cette journée dédiée au thème de la vigne et du vin, j’y ai ajouté une réserve naturelle.

The Bagnas reserve in the heat of mid-summer / La réserve du Bagnas en plein été caniculaire

Eventually I discovered a link between the INRAE vine collection and the Bagnas National Reserve, located between Marseillan and Agde, which we visited on September 1st. The reserve of 560 hectares was created in 1983 on a former wine-growing site. Moreover, at the site, we found a specimen of Vitis riparia or shore vine, one of the ancestors of our cultivated vine.

Mais, j’ai finalement découvert le lien entre la collection de ceps de vigne de l’INRAE et la réserve nationale du Bagnas, située entre Marseillan et Agde et que nous avons visitée ce matin du 1er septembre. En effet, cette réserve d’une superficie de 560 ha a été créée en 1983 sur un ancien site viticole. D’ailleurs, nous avons retrouvé un pied de Vitis riparia ou vigne des rivages, un des ancêtres de notre vigne cultivée.

Vitis riparia
Feuille de Vitis riparia

In the 1960s it was decided to develop tourism on the Languedoc coast, along with an aim to protect nature. Currently, a national statute providing protection for nature is being put in place.

Dans les années 60 une mission touristique se développe sur le littoral languedocien ainsi qu’une volonté de protéger la nature. Un statut national de protection naturelle se met en place.

The lagoon is fed by the Canal du Midi and there is salt already present in the ground due to salt activity in the 17th century.

L’étang est normalement alimenté par le canal du Midi et on trouve du sel déjà présent dans le sol dû à une activité salinière au 17e siècle.

In winter the water level is controlled to attract ducks and water birds for breeding in the spring, however during the migratory period, the lagoon is kept dry. Birds feed on worms in the mud before crossing the Mediterranean. This summer fewer species of birds have been noted due to the drought.

En hiver le niveau d’eau est maitrisé pour attirer les canards et les oiseaux d’eau en général en vue de la reproduction, au printemps. Par contre en période migratoire le niveau est maintenu à sec. Les oiseaux se nourrissent de vers dans la vase avant de traverser la Méditerranée. Cet été, on constate un sérieux déficit d’espèces d’oiseaux dû à la sécheresse.

Native flora include tamarisk, Arundo donax (cane of Provence), Laurus nobilis, rhamnus, Pinus pinea (umbrella pine), oleander, acacias, Morus alba (white mulberry), Chamaerops humilis and Elaeagnus angustifolia. The team fight against the intrusion of non-native invasive plants. The old vineyards have been transformed into meadows which serve as pasture for horses.

La flore indigène maintenue sont les tamaris, Arundo donax (cannes de Provence), Laurus nobilis (laurier sauce), le rhamnus, Pinus pinea (le pin parasol), le laurier rose, les acacias, Morus alba (le mûrier blanc) le Chamaerops humilis, Elaeagnus angustifolia (l’olivier de Bohême). On lutte contre les plantes envahissantes que représente la flore exotique. Les anciennes terres de vigne sont transformées en prairies qui servent de pâture à des chevaux.

Birdlife is mainly found in the lagoons: silver herons, ring-necked plovers, gulls, seagulls… The lagoons are fed by ‘graus’ which irrigate them. If there is a sea surge, the salt water level rises and modifies the vegetation. Carpets of samphire can be seen on the edge of the lagoon.

La faune se trouve essentiellement dans les lagunes : ce sont les hérons argentés, les gravelots à collier interrompu, les goélands, les mouettes… Ces lagunes sont alimentées par des Graus qui irriguent l’étang. S’il y a un coup de mer le niveau d’eau salée monte et modifiera la végétation. On observe au bord de la lagune des tapis de salicorne.

Another surprise: from the Bagnas Reserve we had a lovely view of Mont Saint Loup, a former volcano in Agde, 113m high.

Autre surprise : depuis la Réserve du Bagnas on a une jolie vue sur le Mont Saint Loup ancien volcan d’Agde de 113 m de haut.

Our afternoon began with a visit to the collection of INRAE vines, entitled Domaine experimental de Vassal. This estate, located between Marseillan-Plage and Sète, extends over 27 hectares.  Created in 1949, it houses the national and international collection of vines of the INRAE (National Research Institute for Agriculture, Food and the Environment) of Montpellier.

Notre après-midi a donc débuté avec la visite de la collection de vignes de l’INRAE, intitulé Domaine expérimental de Vassal. Ce domaine, situé entre Marseillan-Plage et Sète, s’étend sur 27 hectares.  Créé en 1949, il héberge la collection nationale et internationale de vignes de l’INRAE de Montpellier (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement).

Under the guidance of one of the eight technicians in charge of the maintenance of this vineyard, we ran through the huge collection of more than 3000 grape varieties, each variety being represented by 5 vine plants. Because of the location of the site, on the coastal strip of the l’étang de Thau, the vines are grown in sandy soil, free of the agents responsible for two serious vine diseases, Phylloxera and the nematode Xiphinema index, the vector of the Court-Noué virus. The climate makes it possible to grow almost any grape variety from vineyards around the world.

Sous la conduite d’un des 8 techniciens chargés de l’entretien de ce vignoble, nous avons parcouru cette immense collection de plus de 3000 cépages, chaque cépage étant représenté par 5 pieds. Du fait de la situation du lieu, sur le cordon littoral de l’étang de Thau, les vignes sont cultivées en sol sableux indemne des agents responsables de deux maladies graves de la vigne, le Phylloxera et le nématode Xiphinema index vecteur des viroses du court-noué. Le climat permet de cultiver presque n’importe quel cépage des vignobles du monde entier.

Varieties that have almost disappeared, such as magdeleine noire des Charentes, a parent of the widely cultivated merlot, and côt, are preserved. New varieties are added to the collection every year. Their precise identification is made by the two ampelographers in charge of their characterisation.

Des cépages quasiment disparus comme la magdeleine noire des Charentes, parente des cépages très cultivés merlot et côt, y sont conservés. De nouveaux cépages sont adressés tous les ans à la collection. Leur identification précise est faite par les deux ampélographes en charge de leur caractérisation.

Most of the vines are field grown. One part maintains the standard varieties classified by country and another the hybrids, some of which (table grapes and wine grapes) are the creations of the INRAE unit’s researchers. Three greenhouses, protected from insects and in excellent sanitary conditions, house the rare or precious varieties.

Les vignes sont cultivées plein-champ. Une première partie entretient les cépages types classés par pays et une autre les hybrides dont certains (raisins de table et raisins de cuve) sont des créations des chercheurs de l’unité INRAE. Trois serres à l’abri des insectes et dans d’excellentes conditions sanitaires abritent les variétés rares ou précieuses. 

Collection cultivée plein champ
Collection cultivée en serre
Raisin sauvage (en bas) et raisin cultivé (en haut)

Each year, 60 grape varieties are vinified. This is carried out in small quantities in glass bottles. It is not intended for sale but is part of the monitoring and characterising process for each grape variety.

Vinification annuelle est faite sur 60 cépages. Elle est effectuée en petites quantités en flacons de verre. Elle n’est pas destinée à la vente mais fait partie des actions de surveillance et caractérisation des cépages.

Mini handpress / Minipressoir à main
Vinification du vin blanc

We left this beautiful domain visited in brilliant sunshine with only one regret, that of not having been able to taste the 3000 grape varieties.

Website : https://www6.montpellier.inrae.fr/vassal_eng/

Nous quittons ce beau domaine visité sous un soleil éclatant avec un seul regret, celui de n’avoir pas pu goûter les 3000 cépages.

Site Internet : https://www6.montpellier.inrae.fr/vassal/

Our final excursion of the day was to the home of Noilly Prat in Marseillan where they make their world-famous aperitif. Vermouths in general are not modern inventions, they have been made since the 16th century and probably earlier. The word derives from the French pronunciation of the old German word werimouta – (Eng.) wormwood – a bitter plant substance which stimulates the stomach (wermut).

Notre dernière excursion de la journée était chez Noilly Prat à Marseillan où ils préparent leur apéritif mondialement connu. Les vermouths en général ne sont pas des inventions modernes, ils sont fabriqués depuis le 16ème siècle et probablement avant. Le mot dérive de la prononciation française du vieux mot allemand werimouta (armoise en français), une substance végétale amère qui stimule l’estomac (wermut).

The current Noilly Prat recipe was developed around 1813 and has not changed substantially since then. Operations were centralised in Marseillan in 1859 where they remain to this day.

La recette actuelle du Noilly Prat a été élaborée vers 1813 et n’a pas beaucoup changé depuis lors. Les opérations furent centralisées à Marseillan en 1859 où elles subsistent à ce jour.

We had a comprehensive tour with three tasting stations. The production process is divided into two distinct parts with each part having multiple stages. The first part is the creation of a ‘base wine’. The second part is the ‘aromatisation’ of this wine by the use of herbs, flowers and spices. At the end of this process, we have Noilly Prat Vermouth. More on the different styles later.

Nous avons eu une visite complète avec trois stations de dégustation. Le processus de production est divisé en deux parties distinctes, chaque partie ayant plusieurs étapes. La première partie est la création d’un « vin de base ». La deuxième partie est « l’aromatisation » de ce vin par l’utilisation d’herbes, de fleurs et d’épices. A la fin de ce processus, nous obtenons le vermouth Noilly Prat.

Noilly Prat does not own any vines nor make any wine. Instead, it buys ‘finished’ picpoul blanc wines and ‘finished’ clairette wines from local producers. The picpoul (‘lipstinger’ in Occitan) is there for acidity, the clairette is there for fruit and freshness. A third wine, partially fermented muscat, is there for sweetness.

Noilly Prat ne possède pas de vignes et ne fabrique pas de vin. Au lieu de cela, ils achètent du picpoul blanc « fini » et de la clairette « finie » auprès de producteurs locaux. Le picpoul (“piquant” en occitan) est là pour l’acidité, la clairette est là pour le fruit et la fraîcheur. Un troisième vin, du muscat partiellement fermenté, est là pour la douceur.

This was our first tasting stop. The muscat has its fermentation stopped by the addition of a neutral spirit made from sugar beet. Hence it has a very high level of residual sugar. This wine/spirit combination is called a mistelle and is aged in enormous Canadian oak barrels for around a year. It tastes like it sounds – a wonderfully sweet and fruity muscat with a slap on the back of the head from the beet spirit.

C’était notre premier arrêt de dégustation. Le muscat voit sa fermentation arrêtée par l’ajout d’un alcool neutre à base de betterave sucrière. Il a donc un taux de sucre résiduel très élevé. Cette combinaison vin/spiritueux s’appelle une « mistelle » et est vieillie dans d’énormes fûts de chêne canadien pendant environ un an. Il a le goût de ce qu’il est : un muscat merveilleusement doux et fruité avec une gifle à l’arrière de la tête due à l’alcool de betterave.

One of the most impressive sights within the Noilly Prat facility is L’Enclos – an exterior courtyard with around 2,000 barrels filled with the picpoul and clairette wines soaking up the sun, salty air and the heat. The wines, now fortified with mistelle and exposed to the air, take on the oxidized character of a Madeira wine or a Spanish manzanilla. This was our second tasting stop. It must be said, tasting wine at this stage of the process is more like ‘being on a journey’ rather than ‘arriving at a destination’. Acidic, alcoholic and salty. Hmm…… but it shows potential!!! After a year of this ageing, we now have our ‘base wine’.

L’Enclos est l’un des sites les plus impressionnants de l’installation de Noilly Prat – une cour extérieure avec environ 2 000 barils remplis de vins de picpoul et de clairette absorbant le soleil, l’air salé et la chaleur. Les vins, désormais fortifiés en mistelle et exposés à l’air, prennent le caractère oxydé d’un Madère ou d’une Manzanilla espagnole. C’était notre deuxième arrêt de dégustation. Il faut dire que déguster du vin à ce stade du processus ressemble plus à “partir en voyage” qu’ « arriver à destination”. Acide, alcoolisé et salé. Hmm…… mais ça montre du potentiel !!! Après un an de ce vieillissement, nous avons maintenant notre « vin de base ».

L’Enclos

The next part is to create the vermouth by adding herbal, floral and spice notes. But before that, another distillate of lemon peel and raspberries is added to the base wine, bringing the alcohol level up to its final 18%.

La partie suivante consiste à créer du vermouth en ajoutant les notes à base de plantes, de fleurs et d’épices. Mais avant cela, un autre distillat d’écorces de citron et de framboises est ajouté au vin de base, portant le degré d’alcool à ses 18 % finaux.

All vermouth producers will declare their blend of aromatics to be a closely guarded secret and Noilly Prat is no different. The base wine is macerated on a mix of 20+ aromatics for 3 weeks and stirred every day with a special stirring tool. It is here in the vermoutherie that the different flavours of Noilly Prat are created. These are: Original Dry, Rouge and Ambre plus an Extra Dry for the US market. All types use the same base (20+ aromatics) plus an additional set of flavours and colourants for each variant.

Tous les producteurs de vermouth déclarent que leur mélange d’aromates est un secret bien gardé et Noilly Prat n’est pas différent. Le vin de base est macéré dans un mélange de plus de 20 aromates pendant 3 semaines et brassé tous les jours avec un agitateur spécial. C’est ici, dans la vermoutherie, que sont créées les différentes saveurs du Noilly Prat. Elles sont – Original Dry, Rouge et Ambre plus un Extra Dry pour le marché américain. Toutes les variantes utilisent la même base (20+ aromates) plus un ensemble supplémentaire de saveurs et de colorants pour chaque variante.

Des aromates

This was our third and final tasting stop where we were treated to all four variants. The Rouge is the company’s sweet vermouth while the Ambre is sweeter still with an amazing complexity of herbs and spices. The Extra Dry is exactly that, much drier and less aromatic than the Original and clearly meant for your Martini (shaken or stirred).

C’était notre troisième et dernière étape de dégustation où nous avons eu droit aux quatre variantes. Le Rouge est le vermouth doux de la marque tandis que l’Ambre est encore plus doux avec une étonnante complexité d’herbes et d’épices. L’Extra Dry est très sec comme son nom l’indique, beaucoup plus sec et moins aromatique que l’Original et clairement destiné à créer votre 50:50 Martini cocktail (secoué ou remué).


Text: Patricia Prévot, Roland Leclercq, Jock Shearer et Chantal Guiraud

Photographs: Liliane Leclercq, Jock Shearer et Chantal Guiraud

* ‘Grau’ is an Occitan word which refers to the opening of an étang (a shallow saline lake) into the sea.

May / mai 2022
Visits to five delightful gardens in the Aude
Cinq visites dans de ravissants jardins de l’Aude

Click on the images to enlarge them / Cliquez sur les images pour les agrandir

Our group in front of the Aude landscape / Notre groupe devant le paysage audois

First, we visited Château Capitoul to see the extensive dry garden created by designer James Basson and plantsman Olivier Filippi, and learnt James Basson’s recipe for success:

  • Use drought tolerant plants such as santolina, rosemary, cistus, catananche, salvia, teucrium and stachys.
  • Plant without compost in 50cm of crushed rock, preferably local, in a bowl-shaped depression.
  • Give each plant 20 litres of water at planting, then every 3 weeks for the first year
  • After that, leave well alone

The results were impressive, especially in May, though later in the summer most of the plants will die back, only to spring up again the following year.

Nous nous sommes d’abord rendus au Château Capitoul pour découvrir le vaste jardin sec créé par l’architecte-paysagiste James Basson et le pépiniériste Olivier Filippi, où nous avons appris la recette du succès de Basson :

  • Plantes résistantes à la sécheresse comme la santoline, le romarin, le ciste, la catananche, la sauge, le teucrium et le stachys.
  • Planté sans compost dans 50cm de roche concassée, de préférence locale, dans une dépression en forme de cuvette.
  • Chaque plante reçoit 20 litres d’eau à la plantation et toutes les 3 semaines la première année.
  • Après cela, laissez bien tranquille.

Les résultats sont impressionnants, surtout en mai, bien que, plus tard dans l’été, la plupart des plantes dépérissent pour renaître l’année suivante.

Drought tolerant plants / Plantes résistantes à la sécheresse
A newly planted area / nouvelle plantation
The garden / Le jardin
Technique Filippi/Basson vs standard

The photo on the right shows the results three years after planting. At the bottom of the photo, the plants were planted according to the Filippi/Basson recommendations. At the top of the photo the plants were planted according to a classical method.

La photo de droite montre les résultats trois ans après la plantation. En bas de la photo, les plantes ont été plantées selon les recommandations de Filippi/Basson. En haut de la photo, les plantes ont été plantées selon une méthode classique.

To read more and see a list of plants used, click here.

Pour voir le détail et la liste des plantes utilisées, cliquer ici.

For lunch, we were received at an MGF member’s garden, as charming as our hosts Roseanne and Philip were welcoming. When the house was purchased in 2003, the site was a wasteland with no trees except an olive tree, and no ornamental plants.

Pour notre déjeuner, nous avons été accueillis dans un jardin de membre MGF, aussi charmant que nos hôtes Roseanne et Philip ont été accueillants. Lors de son achat en 2003, ce terrain était une friche sans arbre sauf un olivier, et sans plante d’ornement.

The hot sun and violent tramontane wind made it necessary to plant trees for shelter. The creation of the garden was complicated by the nature of the terrain, a layer of clay on a stony base, and the need to adapt planting to prolonged absences due to professional activity in England.

Le soleil brûlant et la violence de la tramontane ont motivé la création d’un jardin arboré pour se protéger. La nature du terrain, une couche d’argile sur une base caillouteuse, ainsi que des absences prolongées du fait de l’activité professionnelle en Angleterre ont compliqué la tâche.

Roseanne showing the landscaping work / Roseanne montrant les travaux d’aménagement

However, phlomis, cistus, vitex and many other plants have survived and are thriving. In the centre of the garden is an Andalusian-style bassin which provides character.

Cependant, phlomis, cistes, vitex et de nombreuses autres plantes ont survécu et vivent bien. Le jardin est centré par un bassin d’esprit andalou qui lui amène du caractère.

Bassin central
Vue sur Verbena bonariensis

The abundance of old roses (30 varieties) and several garden rooms with different atmospheres contribute to its charm. The blue and gold garden, in the shade of a Koelreuteria paniculata, is planted with blue Salvia chamaedryoides, Ceratostigma spp. and Ceanothus sp., and golden Stipa tenuissima. A ‘hidden’ area is filled with fruit trees (pomegranate, apricot, persimmon) and old roses. Finally, in a space designed for calm and rest, sheltered by a wisteria, the air is perfumed by the rich scent of old roses, Mandevilla laxa and philadelphus.

L’abondance des roses anciennes (30 variétés) ainsi que plusieurs espaces d’ambiances diverses font aussi le charme de ce jardin. L’espace bleu et or est planté de Salvia chamaedryoides, Ceratostigma spp., Ceanothus sp. pour le bleu, de Stipa tenuissima pour le doré, à l’ombre d’un savonnier (Koelreuteria paniculata). Un espace « caché » est composé d’arbres fruitiers (grenadiers, abricotiers, kakis) et de roses anciennes. Enfin, l’air d’un espace destiné au calme et au repos abrité par une glycine est embaumé par le riche parfum des roses anciennes, Mandevilla laxa et seringat.

Stipa tenuissima, Salvia chamaedryoides, Ceratostigma sp.

Our visit ended with a picnic in the shade of a wisteria. Many thanks to our hosts for their warm welcome.

La visite se termine par le pique-nique à l’ombre d’une glycine, Un grand merci à nos hôtes pour leur très chaleureux accueil.

The third visit of the day took place in the vast garden of Daniel Fiala, a passionate and talented MGF member.

La troisième visite de la journée se déroule dans le vaste jardin de Daniel Fiala, membre MGF passionné et talentueux.

General view of the garden / Vue générale du jardin

This 1.5 hectare garden, 17 years old, is still being developed. The clay-limestone soil has been improved by significant additions of vine stems, sand and pebbles.

Ce jardin d’1ha et demi, âgé de 17ans, est encore en aménagement. Le sol argilo-calcaire a été amendé par d’importants apports de rafles de raisins, de sable et de cailloux.

Passing through the gate, we followed a wide path along a gentle slope. Below are tall trees of varying heights and foliage and large splashes of soft floral colour: white, blue, pale yellow and pink, providing a feeling of peace and serenity.

On franchit le portail suivant une large allée, le jardin s’étire en pente douce. Il est arrêté en bas par de grands arbres de hauteurs et de feuillages variés. De larges taches florales de couleurs douces : du blanc, du bleu, du jaune pâle, du rose, procurent un sentiment de quiétude, de sérénité.

Daniel’s garden, painted by Miranda / Le jardin de Daniel sous le pinceau de Miranda

We descended slowly, following a maze of narrow paths, accompanied by grasses, caressed by the wind. Between the carpets of flowers, yuccas, agaves, beschornerias and nolinas, often in bloom, dominated the scene.

On descend lentement en suivant un labyrinthe d’étroits sentiers. Des graminées, bercées par le vent nous accompagnent. Entre les taches de fleurs, dominent des yuccas, des agaves, des beschornérias, des nolinas souvent en fleurs.

The magnificent trunk of this Yucca baccata / Le tronc exceptionnel de ce Yucca baccata
His tiny cousin Yucca nana / Son tout petit cousin le Yucca nana

Each step brought a surprise because the owner is a collector of rare plants. All the botanical families are represented, with particular characyeristics according to their native habitat.

Chaque pas amène une surprise car le propriétaire est un collectionneur de raretés. Toutes les familles botaniques sont représentées avec des particularités selon leur habitat natif.

Dianthus anatolicus

Among the Mediterranean species, some are spiny like Acanthus spinosus, Euphorbia spinosa, Paliurus spina-christi… Some plants, obtained by sowing or barter, come from distant countries: Fallugia paradoxa comes from North America, Firmiana simplex (the Chinese parasol) from China, Carpenteria californica from California…

Parmi les espèces méditerranéennes, certaines sont épineuses comme Acanthus spinosus, Euphorbia spinosa, Paliurus spina-christi … Ces plantes obtenues par semis ou troc proviennent de pays lointains : Fallugia paradoxa vient de l’Amérique du Nord, Firmiana simplex (le parasol chinois) de Chine, le Carpenteria californica de Californie…

Fallugia paradoxa (La plume d’Apache)
Carpenteria californica

Reluctantly, we left this endearing, rich and relaxing garden. There were still so many beautiful plants to discover!!!! Thank you, Daniel, for your welcome and your generosity (I believe I  spotted arms leaving, loaded with potted plants…)

Nous quittons à regret ce jardin attachant, riche et reposant. Il y a encore tant de belles plantes à découvrir !!!!  Merci Daniel pour ton accueil et ta générosité (il me semble avoir vu des bras repartir chargés de potées …)

Our day ended with an apéro / Notre journée se termine autour d’un verre

The next day, after a well-earned rest, we started the morning with a visit to Amphoralis, an extraordinary Gallo-Roman site where 1st century potters worked to create amphora used to ship wine to many parts of the world.

Le lendemain, après un repos bien mérité, nous avons commencé la matinée par une visite à Amphoralis, un site gallo-romain où les potiers du 1er siècle ont travaillé à la création d’amphores utilisées pour expédier du vin dans de nombreuses régions du monde.

The museum is built on the remains of a pottery workshop. Over 20 years of excavation, 17 ovens have been discovered. Experiments have been done to establish the living conditions of the potters and the manufacturing and firing times of the pottery (24 to 36 hours). The manufacture was facilitated by the presence on site of clay, water and a dense forest, managed over 350 years.

Le musée est bâti sur les vestiges d’un atelier de potiers. Sur le site, fouillé pendant vingt ans, on a découvert 17 fours. Ensuite, des expérimentations ont permis de préciser l’habitat, les temps de fabrication et de cuisson des poteries (24 à 36 h). La fabrication des poteries était facilitée par la présence sur place d’argile, d’eau et d’une forêt dense, gérée raisonnablement pendant 350 ans.

Analysis of the charcoal has revealed the presence of white, holm and kermes oaks, ash trees, Rhamnus alaternus and phillyrea. The jewel in the crown is the Gauloise 4, an amphora used to store and transport wine.

L’analyse des charbons de bois a décelé la présence de chênes blanc, vert, kermès, de frênes, d’alaternes, de filaires… L’objet phare est l’amphore gauloise 4, servant à stocker et transporter le vin.

No traces remain of the garden. It has been reinvented from archeology and ancient texts which attest to the plants typically used here for a food garden. It is divided into 5 zones (see photo). Its surface area is a ‘jugerum’, ie 2500 m², the size of plot which could be worked in 1 day with 2 oxen and a plough. The different sections are separated by ‘plessis’ (fences made of interwoven branches) of reed, hazel or chestnut.

Le jardin n’a pas laissé de traces. Il est réinventé à partir de l’archéologie et des textes antiques, qui attestent des plantes choisies ici pour un jardin vivrier. Il est réparti en 5 zones  (voir photo). Sa surface est le jugerum, soit 2500 m², travaillée en une journée avec 2 bœufs et un araire. Les cultures sont délimitées par des plessis en roseau, noisetier ou châtaignier.

Le jardin gallo-romain

Food plants

Food was based on a porridge of cereals and pulses, with vegetables, but also meat, fish and shellfish. Raw vegetables were seasoned with olive oil, vinegar and garum (macerated fish). Grown in the garden: leeks, garlic, onions, rocket, lamb’s lettuce, purslane, mallow, asparagus, cabbage, cardoons, chard, white carrots, gherkins, cucumbers, and also fruits: strawberries, apples, pears, blackberries, quinces, pomegranates, figs, grapes…

Les plantes alimentaires
La nourriture est à base de bouillies de céréales et légumineuses, avec des légumes, mais aussi des viandes, poissons et crustacés. Les légumes crus sont assaisonnés avec huile d’olive, vinaigre et garum (poissons macérés). Sont cultivés : poireaux, aulx, oignons, roquettes, mâches, pourpier, mauve, asperges, choux, cardons, bettes, carottes blanches, cornichons, concombres, et aussi des fruits : fraises, pommes, poires, mûres, coings, grenades, figues, raisins…

Condiments

The Gauls had a simple diet, but the Romans flavored their dishes with cumin, oregano, savory, parsley, clary sage (for wine), marjoram, oregano, thyme, coriander, rue (seeds in salads), bay leaf, pistachio mastic…

Les plantes condimentaires.

Les gaulois avaient une alimentation simple, mais les romains aromatisaient leurs plats avec : cumin, origan, sarriette, persil, sauge sclarée (pour le vin), marjolaine, origan, thym, coriandre, rue (graines dans les salades), laurier, pistachier lentisque…

Ruta graveolens, Colutea arborescens and fig tree / La rue, le baguenaudier et le figuier

Medicinal and symbolic plants

Many were cultivated: white willow bark (aspirin), oregano, lemon balm (anxiety), cardoon (liver), cypress (blood system), fennel (digestion), bupleurum (rheumatism)… In addition, they used plants and animals (bees, ladybirds, birds, earthworms, hedgehogs, toads and frogs) working together to manage the gardens.

Plantes médicinales et symboliques

Sont cultivés : écorce de saule blanc (aspirine), origan, mélisse (anxiété), cardon (foie), cyprès (système sanguin), fenouil (digestion), buplèvre (rhumatismes), … On utilise en outre les associations de plantes, et les animaux (abeilles, coccinelles, oiseaux, vers de terre, hérissons, crapauds et grenouilles) pour gérer les jardins.

Craft plants

These were used to build houses and make tools, fabrics, dyes.

Oak, ash and elm woods were used for the frames of houses and reeds for their roofs. Micocoulier, holly, box, olive trees etc. are used to make tools.

Linen, hemp, bramble, periwinkle and teasel are used in the manufacture of fabrics.

Tansy, pomegranate, pastel, dogwood and privet are used for dyes.

Les plantes artisanales

Pour bâtir les maisons, fabriquer des outils, des tissus, des teintures.

Les bois de chêne, frêne, orne, sont utilisés pour les charpentes des maisons et les roseaux pour leur toiture.

Micocoulier, houx, buis, olivier… servent à fabriquer les outils.

Lin, chanvre, ronce, pervenche, cardère… entrent dans la fabrication des tissus.

Tanaisie, grenadier, pastel, cornouiller, troène… sont les plantes tinctoriales.

Ornamental plants

The ornamental garden included gladioli, irises, coronillas, cistus, calendulas, phlomis and acanthus.

Les plantes ornementales

Le jardin ornemental accueille glaïeuls, iris, coronilles, cistes, calendulas, sauge de Jérusalem (phlomis) et acanthes.

Finally, we discovered the miraculous tool that served as a watering can – a terracotta ‘chantepleure’ and couldn’t resist the temptation to buy one in the on-site shop.

Enfin nous avons tous découvert l’outil miraculeux qui servait d’arrosoir : la chantepleure en terre cuite et n’avons pas résisté à la tentation de nous en procurer un dans la boutique du site.

The ‘Chantepleure’

We then headed to the Abbaye de Fontfroide, where a delicious lunch and a visit to the Cistercian abbey with its cloister and rose garden awaited us.

Nous nous sommes dirigés ensuite vers l’Abbaye de Fontfroide, où un délicieux déjeuner et une visite de l’abbaye cistercienne avec son cloître et sa roseraie nous attendaient.

After the guided tour of Fontfroide Abbey, a visit to the gardens was a must, as the landscape and architecture of this place complement each other. We strolled through the rose garden and the terraced gardens classified as ‘Jardin Remarquable’ and ‘LPO Refuge*’. The Fontfroide rose garden has nearly 2,500 rose bushes behind the church, on the former monks’ cemetery. We were able to admire the ‘Abbaye de Fontfroide’ rose, created by Guillot. The flowers of this rose are double, deep pink with an orange-yellow heart.

Après la visite guidée de l’abbaye, la visite des jardins s’imposait tant paysage et architecture se répondent et se complètent dans ce lieu. Nous avons ainsi flâné dans la roseraie et les jardins en terrasses classés ‘Jardin Remarquable’ et ‘Refuge LPO’. Laroseraie de Fontfroide présente près de 2500 rosiers derrière l’église sur l’ancien cimetière des moines. Nous avons pu admirer la Rosa ‘Abbaye de Fontfroide’ : création de Guillot. Les fleurs de ce rosier sont doubles, rose soutenu avec un cœur jaune orangé.

Rose garden / Roseraie
The group in the rose garden / Le groupe dans la roseraie

The terraces were created by Constance de Frégose (mid-16th century) and have been redesigned over the centuries, notably by the Fayet family, who have owned them since 1908.

Les terrasses ont été créées par Constance de Frégose (milieu du XVIème siècle), réaménagées au cours des siècles, notamment par la famille Fayet propriétaire depuis 1908.

Each terrace shows different art and practices of gardening, according to the time, with types of plants corresponding to each period: wild plants in the Middle Ages or,for example, plants from other continents imported during the Renaissance. We walked through Mediterranean undergrowth to discover the bee garden and the ‘Hortus conclusus’, a medieval monastic enclosed garden with its cross-shaped structure centered on an olive tree. 

Chaque terrasse montre un art et une pratique différente du jardin selon l’époque avec des types de plantes correspondant à chaque période : plantes sauvages au Moyen-âge ou plantes d’autres continents importés à la Renaissance par exemple. Nous avons ainsi déambulé dans un sous-bois méditerranéen pour découvrir le jardin des abeilles, l’Hortus conclusus, jardin enclos monastique du Moyen-Âge avec sa structure en croix centrée par un olivier.

Bee garden / Jardin des abeilles
Hortus conclusus

Further on, we passed through a garden of useful plants, including some used for dyes, and then the ‘witches’ garden’ with its magical plants. At a bend in the path, the discovery of a statue and then of the superb Neptune basin to end our visit, was a nice surprise.

Plus loin, nous traversons le jardin des plantes tinctoriales et utilitaires, et ensuite le jardin des sorcières avec ses plantes magiques. Au détour d’un chemin, la découverte d’une statue puis du superbe bassin de Neptune qui termine notre visite était une belle surprise.

Bassin de Neptune

We warmly thank MGF members Roseanne McNamee and Daniel Fiala who so kindly opened their gardens for our pleasure and the members who contributed text and photographs for this article.

Nous remercions vivement les membres de la MGF qui ont si gentiment ouvert leurs jardins pour notre plus grand plaisir, Roseanne McNamee et Daniel Fiala, et les membres qui ont participé à la rédaction de cet article et aux photographies de tous ces magnifiques jardins.


Text and photos : Claudette Beneluz, Roland et Liliane Leclercq, Miranda McArthur, Monique Mires

*LPO Refuge is League for the Protection of Birds